Les Rencontres de la Sorbonne

Avec Caroline Touraut, Linda Longin et Sébastien Bourse

Cinquième session des Rencontres de la Sorbonne sur la thématique "Émancipation culturelle dans l’enfermement carcéral : trouver le pouvoir, se réinventer"

Date(s)
Lieu(x)
En ligne
Tarif(s)
Accès libre
Durée
1h15
Informations supplémentaires

La webconférence sera également diffusée en direct sur les pages Facebook du Carreau du Temple et des Rencontres de la Sorbonne.

Visionner la webconférence

Le savoir, c’est le pouvoir. L’accès à la culture, c’est l’aspiration à la liberté.

Cette conférence a pour but de déconstruire cette contradiction fondamentale du droit à la culture, à la liberté et au pouvoir dans ce lieu d’enfermement qu’est la prison. « Tout ce qui dégrade la culture raccourcit les chemins qui mènent à la servitude » affirmait Albert Camus en 1951. Il soulevait alors le lien profond entre culture et liberté. La culture est ouverture au monde, curiosité, prise de conscience de la complexité du réel, et pouvoir de création d’une opinion libre. Elle est un moyen de se connaître soi-même, mais aussi de connaître les autres et de les comprendre. C’est dans cette conception que s’ancre la notion de « droits culturels », qui désigne le droit fondamentalement humain d’être libre de vivre et de participer à la vie culturelle. C’est au nom de ces droits que des activités culturelles sont organisées dans les établissements pénitentiaires français depuis 1985. La culture s’est imposée comme outil essentiel à la cohésion sociale dans les prisons, au bien-être des détenus ainsi qu’à leur réinsertion, et plus largement, à la reconstruction de leur identité. Une démarche honorable mais qui peut aussi paraître contradictoire dans des établissements qui sont a priori des lieux d’isolement du reste de la société. Comment concilier émancipation culturelle et enfermement carcéral ? Libération des esprits et emprisonnement des corps ?

Au travers de cette conférence, nous chercherons à interroger les liens entre Culture et Pouvoir au sein du milieu carcéral. Qu’est-ce que la culture en milieu carcéral ? Qu’est-ce que la culture « du » milieu carcéral ? Et comment les activités culturelles en prison sont-elles effectivement facteur d’intégration et de cohésion sociale ? Dans quelle mesure les activités en prison sont-elles génératrices de nouveaux rapports de pouvoir et de hiérarchie entre les détenus ? La culture en prison sert-elle vraiment l’émancipation des détenus ? Et serait-il légitime de penser qu’elle est en réalité un moyen déguisé pour contrôler les détenus ? L’objectif de cette conférence est d’interroger autant les productions culturelles propres aux prisons et aux lieux d’enfermement que les interventions culturelles entreprises par les institutions et leur impact sur la culture carcérale.

Avec l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Un cycle de webconférences avec le Master 1 Direction de projet ou d’établissement culturel de l’École des Arts de la Sorbonne

Caroline Touraut

Caroline Touraut est docteure en sociologie, chercheuse associée au CESDIP et spécialiste des institutions et plus particulièrement de la prison. Durant plusieurs années, elle a travaillé sur l’expérience carcérale élargie vécue par les proches de détenus (La famille à l’épreuve de la prison, PUF, coll. Lien social, 2012). Elle a mené et contribué à des travaux sur l’incarcération des mineurs, la culture en prison ou encore sur la religion. Plus récemment, elle a réalisé une riche étude sur les enjeux du vieillissement en prison (Vieillir en prison. Punition et compassion, Champ social, coll. Questions de société, 2019). Elle a récemment dirigé et publié, en collaboration avec Delphine Saurier et Emmanuelle Lallement, un numéro de la revue Champ Pénal intitulé La culture en prison. Les médiations de la rencontre du culturel et du pénal. Ses recherches, toujours basées sur des études empiriques, questionnent à la fois les expériences sociales vécues par les différents acteurs de la prison (personnes détenues, personnels pénitentiaires, personnels de santé, intervenants extérieurs etc.) et les politiques pénitentiaires afin de saisir les logiques institutionnelles à l’œuvre. Caroline Touraut a été chargée d’études à la Direction de l’administration pénitentiaire (DAP) de 2014 à 2021, elle occupe désormais un poste de chargée d’études à l’Observatoire nationale de la protection de l’enfance (ONPE).

Linda Longin

Diplômée de l’École Nationale des beaux-arts de Nancy, Linda Longin débute sa carrière d’enseignante en arts plastiques en 2002. Titulaire d’une certification complémentaire pour l’enseignement adapté et particulièrement sensible aux enjeux de l’éducation culturelle, elle enseigne les arts plastiques en détention, auprès d’un public mineur, entre 2013 et 2021. Ses missions de professeur relais de service éducatif du FRAC Champagne Ardenne et son investissement en milieu carcéral la conduisent à mettre en place, auprès de Sébastien Bourse, des actions telles que des résidences d’artistes et des temps d’échange autour des pratiques artistiques contemporaines.

Sébastien Bourse

Après des études de philosophie à l’Université de Strasbourg et diplômé de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles, Sébastien Bourse rejoint le Fonds régional d’art contemporain de Champagne-Ardenne à Reims où il est actuellement responsable des publics et de la diffusion. Avec des artistes et à partir de la collection du FRAC, il y développe de nombreux projets sur l’ensemble du territoire régional, en partenariat avec des institutions diverses et à destination des publics les plus larges. Ces dernières années, avec Linda Longin, il a notamment initié plusieurs projets de création et de médiation au quartier des mineurs de la Maison d‘arrêt de Reims ainsi que dans un Centre éducatif renforcé dans les Ardennes.

Carte Carreau

20€ / Année

10% de réduction sur toutes les activités associatives sportives et artistiques annuelles pour la saison 2021-2022


50% de réduction sur les spectacles en réservant quand vous le souhaitez (hors tarification spéciale).
1 cours d’essai de sport gratuit.
10% de réduction au bar du Carreau.
Possibilité de reporter votre place sur une autre date du même spectacle.

Vous pourriez également aimer

11 mai au 22 juin
10h

Festival : Gastronomie

Saveurs du Portugal

2 juin au 3 juin
10h à 17h30

Débat / Rencontre : Art contemporain

Reflecting Residencies #2

10 juin
19h

Spectacle : Danse

Sobanova Dance Awards #6