EO

Jerzy Skolimowski

Une expérience cinématographique audacieuse dressant le portrait de l’humanité à travers les yeux d’un âne. Déroutant, sensible et visuellement à couper le souffle.

Date(s)
Mardi 3 juin 2025 à 19h30
Lieu(x)
Salle de spectacle
Tarif(s)
Tarif C : plein 8€ / réduit 5€ / demi-tarif 4€ / Gratuité avec la Carte Carreau
Durée
1h29
Informations supplémentaires

Projection suivie d'une rencontre

Réserver

Le film

Synopsis : Le monde est un lieu mystérieux, surtout vu à travers les yeux d’un animal. Sur son chemin, EO, un âne gris aux yeux mélancoliques, rencontre des gens bien et d’autres mauvais, et fait l’expérience de la joie et de la peine, mais jamais, à aucun instant, il ne perd son innocence.

Rencontre

La projection sera suivie d'une rencontre avec des professionnel·le·s ayant participé au film et d’un temps d’échange avec le public.

En savoir plus sur le film :

  • Il y a plusieurs dizaines d’années, Jerzy Skolimowski avait dit lors d'une interview dans les Cahiers du Cinéma que le seul film qui l'avait ému aux larmes était Au hasard Balthazar de Robert Bresson (1966).
  • Jerzy Skolimowski a avant tout cherché à faire un film émotionnel : « J'ai dirigé de très grands acteurs comme Robert Duvall ou Jeremy Irons - deux parmi les plus généreux avec lesquels j’ai travaillé, des êtres merveilleux. Les réalisateurs recourent à des arguments intellectuels pour obtenir des acteurs l’effet désiré, utilisent le langage pour provoquer leurs émotions. »
  • Lorsque l’éleveur a montré à Jerzy Skolimowski les photos des ânes disponibles, le cinéaste a tout de suite aimé ceux de la race sarde.
  • EO a concouru en compétition au Festival de Cannes 2022, où il a remporté le Prix du jury.
  • EO est le quatrième scénario que Jerzy Skolimowski a écrit avec Ewa Piaskowska après Essential Killing, 11 minutes et Quatre nuits avec Anna.

En partenariat avec CinéCaro

Si « EO » apparaît, comme l’âne de Bresson, le plus souvent impassible pendant qu’on se l’approprie ou qu’on le brutalise, il n’est toutefois pas exclusivement un martyr, ne s’abandonne pas complètement à son destin – et cela vaut bien déjà un remake.
Les Cahiers du Cinéma
Le film avance, bancal mais stupéfiant, tirant au passage le portrait au vitriol d’une société brutale. Ses ersatz d’humanité se reflètent dans l’œil du petit âne, venu contredire à lui seul l’anthropocentrisme du cinéma.
Le Monde
Des images inédites habitent ce film OVNI, où la surprise et la beauté sont dans chaque plan, sur une bande-son et une musique magnifiques.
France Info Culture

Carte Carreau

20€ / Année

10% de réduction sur toutes les activités associatives sportives et artistiques annuelles


1 cours d’essai de sport gratuit
50% de réduction sur les spectacles (hors tarification spéciale)
Gratuité pour les séances du Cinéclub
10% de réduction au bar du Carreau
Possibilité de reporter votre place sur une autre date du même spectacle

Vous pourriez également aimer

27 mars au 30 mars
11h à 20h (dim 11h à 19h)

Salon : Art contemporain

Drawing Now Art Fair 2025

24 janvier au 25 janvier
Ven à 19h30 et sam à 17h

Spectacle : Danse

Ulysse

9 avril au 10 avril
Mer à 19h30 et jeu à 14h30

Spectacle : Danse

SIMPLE