Voix Intérieures (manifeste)

Yves Mwamba

Dans sa création « Voix intérieures (Manifeste) », le chorégraphe Yves Mwamba convoque un danseur, un musicien et une militante activiste pour un manifeste contre l’absurdité du monde.

Date(s)
Lieu(x)
Salle de spectacle
Tarif(s)
Tarif A : plein 20€ / réduit 15€ / demi-tarif 10€
Durée
1h20

Un danseur, un musicien, une militante activiste, tous trois Congolais. En un triangle de corps et de langages poétiques, ils restituent ces milliers de voix qui bouillonnent à l’intérieur de leur pays sans pouvoir s’exprimer, tant de rêves étouffés dans la brutalité.

À l’appui des mouvements citoyens exigeant les droits les plus élémentaires - la mise à disposition d’eau et d’électricité pour tous, la protection, l’éducation, le vote libre (et non truqué), la fin de l’enrôlement forcé d’enfants dans l’armée pour dénicher des matières premières -, Yves Mwamba s’offusque à voix haute contre le mépris des dirigeants du Congo. C’est un hommage au militantisme d’une jeunesse engagée mais bafouée, pacifiste et déterminée, non violente et pourtant brûlée vive. Dialoguant avec l’espace scénique qui évolue comme au fil d’une marche militante, les trois performers convoquent et dévoilent, dans les entrelacs des cordes vocales, dansées et musicales, un contexte politique désastreux.

Yves Mwamba fait bouger des corps pour pallier aux mots qui manquent, avec son vocabulaire chorégraphique teinté de krump, de sa danse ténébreuse et solaire, rugueuse et sulfureuse.

Sur une création sonore composée d’ambiances et de voix recueillies au Congo, ce surprenant trio insuffle une énergie vibrante, une cohésion vitale, qui résonnent avec une richesse humaine universelle : la persévérance à se tenir debout.

Voix intérieures est un cocktail explosif. [...] Dans cette pièce qui associe à la danse la musique et la parole, la chorégraphie reste l’élément moteur. Elle fait appel au krump, au hip-hop et à la danse traditionnelle, pour porter l’esprit de la lutte et de la révolte.
La Terrasse

Yves Mwamba

Yves Mwamba est chorégraphe, danseur et interprète. Sa passion pour le mouvement est née dans les rues de Kisangani en RDC, sa ville natale. Sa rencontre avec le chorégraphe Faustin Linyekula lui permet de s'immerger dans le monde de la danse contemporaine. Installé en France depuis 2015, il multiplie les collaborations, anime des ateliers pédagogiques et se consacre à ses projets. En 2020, Yves Mwamba crée la Compagnie Semena et sa première pièce chorégraphique intitulée Voix intérieures (Manifeste). En 2021, Yves prépare sa nouvelle pièce chorégraphique 40 degrés.

Videobox

En écho du spectacle, Le Carreau du Temple vous propose la projection du documentaire Les statues meurent aussi (1953, 30 min) réalisé par Alain Resnais et Chris Marker, du vendredi 12 au mardi 16 novembre 2021 dans l'espace Videobox en accès libre. Visite commentée les vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 à 18h30.
Télécharger le dossier
Videobox est un espace permanent dédié à l'art vidéo, situé dans le vestiaire 9 du Carreau du Temple au niveau -1. Découvrir l'espace

Carte Carreau

20€ / Année

10% de réduction sur toutes les activités associatives sportives et artistiques annuelles pour la saison 2021-2022


50% de réduction sur les spectacles en réservant quand vous le souhaitez (hors tarification spéciale).
1 cours d’essai de sport gratuit.
10% de réduction au bar du Carreau.
Possibilité de reporter votre place sur une autre date du même spectacle.

Vous pourriez également aimer

25 juin
à partir de 15h

Concert : Musique

Spectacle de fin d'année

29 juin au 2 juillet
à partir de 14h30

Festival, Spectacle : Danse, Sport

Spectacles

30 juin au 3 juillet
à partir de 11h

Festival : Sport

Cours & ateliers de sport