Sa bouche ne connaît pas de dimanche

Rébecca Chaillon & Pierre Guillois

Une fable déjantée au pays des faux semblants où Rébecca Chaillon et Pierre Guillois se racontent et tombent les masques !

Date(s)
Lieu(x)
Salle de spectacle
Durée
1h10
Réserver

Il y a des pièces qui, tout à la fois, persistent au fond de nos rétines, restent gravées dans nos cœurs et bousculent définitivement notre approche de la société contemporaine. Ce duo abrasif, intime, viscéral, diablement drôle et allégorique, en fait partie.

La première image donne le ton : sur le plateau, piscine gonflable, tapis rose, tenues vestimentaires extravagantes et, très vite, un cochon, de ceux que l’on élève et abat en Bretagne, et que l’on célèbre, à table, à Noël en Martinique, importés par les premiers colons. À l’appui d’un texte aussi cinglant que poétique, criblé de savoureuses pépites, et d’un jeu performatif avec de faux matériaux : faux sang, fausses mailles, fausse fourrure, et une matière vraie et bien vraie, organique : eau, viande, pigment, Rébecca Chaillon en bouchère butch et Pierre Guillois en Christ gay nous embarquent dans un joyeux délire... pas si saugrenu qu’il n’y paraît.

Au départ, ils se sont amusés à coécrire leurs parcours respectifs. À l’origine de Rébecca, la Martinique. À l’origine de Pierre, la Bretagne. Mais Rébecca prend conscience qu’elle est noire et Pierre, qu’il est homosexuel. Dépliant les couches de la genèse de leurs personnes, ils dénudent leur rapport ambigu au catholicisme, au sacré, à la pureté. La chair vient tout naturellement souder ces questionnements, celle de l’animal, celle que l’on mange, celle qui cristallise le paradoxe entre plaisir du goût du sang et sentiment de culpabilité de la tuerie nourricière. Créatures divines et personnages profanes, les deux artistes invoquent aussi la société dont ils rêvent.

Une pépite co-signée Rébecca Chaillon et Pierre Guillois qui restera dans nos mémoires. Ils sont magnifiques et justes
Les Inrocks
Les mots sont succulents, tendres ou vaches.
Sceneweb.fr
Entre douceur et violence kitsch.
Toutelaculture.com

Videobox

En écho au spectacle « Sa bouche ne connaît pas de dimanche » de Rébecca Chaillon et Pierre Guillois, projection du documentaire « FHAR (Le) (Front homosexuel d'action révolutionnaire) » de Carole Roussopoulos dans l’espace Videobox du mercredi 13 avril au samedi 7 mai 2022 en accès libre.
Videobox est un espace permanent dédié à l'art vidéo, situé dans le vestiaire 9 du Carreau du Temple au niveau -1. Découvrir l'espace

Carte Carreau

20€ / Année

10% de réduction sur toutes les activités associatives sportives et artistiques annuelles pour la saison 2022-2023


50% de réduction sur les spectacles en réservant quand vous le souhaitez (hors tarification spéciale).
1 cours d’essai de sport gratuit.
10% de réduction au bar du Carreau.
Possibilité de reporter votre place sur une autre date du même spectacle.

Vous pourriez également aimer

20 avril au 23 avril
11h

Salon : Art contemporain

Salon Solid'Art 2023

15 septembre au 16 mai
19h

Débat / Rencontre :

Faire Corps

22 mars au 23 mars
19h30 et 14h30

Spectacle : Danse

Bouillir le vide, un récital