Corps et âme

Ildikó Enyedi

Ours d’or à Berlin, « Corps et âme » de la réalisatrice Ildikó Enyedi raconte comment deux êtres s’apprivoisent et s’émerveillent de l’étrangeté humaine.

Date(s)
Mardi 29 avril 2025 à 19h30
Lieu(x)
Salle de spectacle
Tarif(s)
Tarif C : plein 8€ / réduit 5€ / demi-tarif 4€ / Gratuité avec la Carte Carreau
Durée
1h56
Informations supplémentaires

Projection suivie d'une rencontre. Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateur·rices.

Réserver

Le film

Synopsis : Mária, nouvelle responsable du contrôle de qualité, et Endre, directeur financier de la même entreprise, vivent chaque nuit un rêve partagé, sous la forme d'un cerf et d'une biche qui lient connaissance dans un paysage enneigé. Lorsqu'ils découvrent ce fait extraordinaire, ils tentent de trouver dans la vie réelle le même amour que celui qui les unit la nuit sous une autre apparence...

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateur·rices.

Rencontre

La projection sera suivie d'une rencontre avec des professionnel·le·s ayant participé au film et d’un temps d’échange avec le public.

En savoir plus sur le film :

  • Corps et âme est né de l'envie d'Ildikó Enyedi de parler de sa vision de la condition humaine et de nos choix de vie. La cinéaste avait aussi envie de raconter une histoire d’amour passionnelle qui nous emporte, de la manière la moins passionnelle et la moins spectaculaire possible.
  • Ildikó Enyedi et son équipe ont tourné dans un vrai abattoir pendant une semaine. Le propriétaire de ce lieu est un autodidacte qui a d’abord été boucher, puis a progressé et a ensuite conçu lui-même le bâtiment. L'équipe de tournage a été émue par le respect instinctif et la tendresse dont ces salariés font preuve à l’égard des bêtes - par la manière dont ils touchent ces animaux et dont ils parlent avec eux.
  • Pour s’immerger totalement dans cet univers particulier, Ildikó Enyedi et son équipe déjeunaient dans un restaurant voisin appartenant également au propriétaire de l’abattoir. Le ragoût qui y était servi était préparé à partir de la viande des animaux abattus sur place.
  • Le Président du Jury Paul Verhoeven a remis l'Ours d'or au long métrage hongrois Corps et âme de Ildikó Enyedi.

En partenariat avec CinéCaro

Il y a quelque chose d'héroïque dans ce film, justement honoré d'un Ours d'or au dernier festival de Berlin, à parvenir à allier ce cinéma-là, aux allures d'études médicales, avec le romantisme échevelé et souvent triste des plus grands sentimentaux.
Transfuge
On est saisi par ce mélange de froideur et de romantisme, agrémenté par un sens poétique du détail. Ou comment le rêve peut dynamiter un univers trop fonctionnel.
L'Humanité
La Hongroise met l’intelligence de sa maturité dans cette réflexion sur le couple où rêve et psychanalyse font bon ménage. Elle ose le romantisme poétique comme le réalisme brutal. Elle célèbre la beauté d’une union possible sans cacher les blessures qui l’accompagnent. C’est ça, l’amour.
Télérama

Carte Carreau

20€ / Année

10% de réduction sur toutes les activités associatives sportives et artistiques annuelles


1 cours d’essai de sport gratuit
50% de réduction sur les spectacles (hors tarification spéciale)
Gratuité pour les séances du Cinéclub
10% de réduction au bar du Carreau
Possibilité de reporter votre place sur une autre date du même spectacle

Vous pourriez également aimer

13 novembre au 14 novembre
19h30

Spectacle : Danse

R-A-U-X-A

21 novembre
19h

Débat / Rencontre :

Le vivant avec Camille Crosnier #1

1 mai au 4 mai
Horaires différents selon le jour

Salon : Art contemporain

Solid'Art 2025