Bouillir le vide, un récital

Martine Pisani

Un solo captivant pour Christophe Ives qui déploie tout l’univers burlesque contemporain de Martine Pisani !

Date(s)
Mercredi 22 mars à 19h30 et jeudi 23 mars 2023 à 14h30
Lieu(x)
Salle de spectacle
Tarif(s)
Tarif A : plein 20€ / réduit 15€ / demi-tarif 10€
Durée
50 min
Réserver

Après UNDATED présenté au Carreau du Temple en 2019, pièce chorale qui revisitait son parcours artistique de vingt-cinq années, Martine Pisani ravive ici la fraîcheur des débuts en écrivant un solo pour Christophe Ives à la manière d’une avalanche de nouveaux départs.

Conjuguer « bouillir le vide » à tous les temps et à toutes les personnes… Mais quel vide ? Existentiel, politique, spatial, social, intime ? Alternant les postures figées par l’effroi ou emportées par une furieuse envie de tout ébouillanter, le soliste enchaîne une suite de débuts sur une partition dont la chorégraphe a le secret, mêlée de théâtre et de danse, flirtant avec le mime et le clown. Entre attitudes incongrues, vacillements, décalages cocasses, jeux entre les pleins et les vides, apparitions et disparitions, c’est tout l’univers burlesque contemporain de Martine Pisani qui se déplie.

Avec son amour du jeu d’enfants, son traitement constant des sources – son, environnement, corps, objets -, son goût du « presque rien » et son talent pour s’adresser au spectateur d’égal à égal, l’artiste nous dit encore et toujours que partout où il y a mouvement, il y a danse.

Martine Pisani

Martine Pisani se lance dans la danse à 22 ans et devient aussitôt interprète dans les spectacles du groupe Dunes basé à Marseille. Parallèlement elle suit de nombreux stages, en particulier avec Odile Duboc et avec des chorégraphes américains comme David Gordon et Yvonne Rainer qui lui donnent le goût d'une danse débarrassée de tout formalisme.

Son parcours chorégraphique s'est fortement nourri des œuvres de Robert Bresson, Guy Debord, Stéphane Mallarmé, Lawrence Weiner, Robert Filliou pour ne citer que les plus marquants. Elle crée La compagnie du solitaire en 1992 et une vingtaine de pièces dont Fragments tirés du sommeil (1992), Le grand combat (1993), Là où nous sommes (1995), L'air d'aller (1998), sans (2000), Slow down (2002), Bande à part (2004), Contre Bande (2005), Hors sujet ou le bel ici (2007).

Depuis la création de Profit and loss en 2009 suivie par l'expérience du plein air de as far as the eye can hear en 2010, son écriture s'appuie sur l'idée d'un paysage qui se transforme avec des "presque riens".

Derniers travaux : as far as the eye can hear, le film (2014) réalisé à partir de son trio éponyme, Grandeur nature (installation-performance 2015).

En 2017 elle crée UNDATED avec dix interprètes ayant tous déjà dansé dans ses pièces, à partir de l'idée improbable de montrer tous ses spectacles en même temps et au même endroit.

Carte Carreau

20€ / Année

10% de réduction sur toutes les activités associatives sportives et artistiques annuelles pour la saison 2022-2023


50% de réduction sur les spectacles en réservant quand vous le souhaitez (hors tarification spéciale).
1 cours d’essai de sport gratuit.
10% de réduction au bar du Carreau.
Possibilité de reporter votre place sur une autre date du même spectacle.

Vous pourriez également aimer

25 janvier au 26 janvier
19h30

Spectacle : Danse

PARTITION(S)

4 septembre
14h à 18h

Spectacle : Art contemporain, Danse

Abri Trou

23 septembre au 25 septembre
19h30

Festival : Gastronomie

Comptoirs portugais : restaurants et épiceries