Nulle part & partout

Myriam Gourfink / Festival Everybody 2023

Une performance de Myriam Gourfink avec une myriade d'amateurs, qui réinvente la gestuelle quotidienne en poésie.

Date(s)
Samedi 18 février 2023 à 14h30
Lieu(x)
Halle
Tarif(s)
Entrée libre
Durée
40 min

Lorsque nous parlons, un grand nombre de gestes accompagnent notre discours : une rotation de la main, un hochement de tête, un plissement de la bouche, un haussement de sourcil, un clignement des yeux… ces gestes sont universels.

Avec Nulle part & partout, un groupe hétérogène, d'une cinquantaine de danseurs·ses amateurs, réinvestit de façon poétique les gestuelles quotidiennes. Une danse née de cette matière corporelle à la fois impalpable et omniprésente, une danse diffuse, qui a lieu « nulle part & partout », à chaque instant.

La chorégraphe Myriam Gourfink s’intéresse avant tout aux passages, aux chemins, aux transformations, les gestes collectés n’ont pas vocation à être restitués comme images ou comme signes. Il s’agit donc pour les danseurs·ses amateurs de faire l’expérience d’être à l’intérieur du temps, sentir l’écoulement du temps sans le compter, vivre un temps qui donne le sentiment d’une éternité. Faire un point d’arrêt pour s’autoriser à sentir. S’émanciper.

Dans le cadre du festival Faits d’hiver. www.faitsdhiver.com

Depuis 1996, Gourfink, tête chercheuse opiniâtre, fouille une veine souterraine dont la trajectoire – parfois quelques mètres à peine en deux heures de spectacle – est inversement proportionnelle à l’ébullition intérieure des interprètes. À la base de sa démarche, une phrase du compositeur Pierre Boulez (1925-2016) conservée depuis son adolescence : « Il évoquait, en parlant de la musique, le temps strié et le temps lisse, raconte-t-elle. Dans le premier, on compte le temps pour l’occuper ; dans le second, on occupe le temps sans le compter. J’ai trouvé le second à travers la lenteur, qui n’est pas métronomique, et permet un flux du temps sans rupture. On n’avance pas, on s’élève.
Le Monde

Myriam Gourfink

Danseuse et chorégraphe, Myriam Gourfink est engagée dans une recherche sur l’écriture du mouvement. Fondée sur les techniques respiratoires du yoga, sa danse repose sur une organisation rigoureuse des appuis et une conscience aigüe de l’espace, caractérisée par la lenteur et une implication des interprètes. À partir de la Labanotation qu’elle a étudiée auprès de Jacqueline Challet Haas, elle poursuit depuis 20 ans une recherche pour formaliser son propre langage de composition. Figure de la recherche chorégraphique en France, Myriam Gourfink a été artiste en résidence à l’IRCAM, au Fresnoy/Studio national des arts contemporains, ainsi qu’à Micadanses à Paris. Elle a également dirigé de 2008 à 2013 le Programme de recherche et de composition chorégraphiques (PRCC) de la Fondation Royaumont, et programmé, en 2012, le cycle « Les danses augmentées » à la Gaîté Lyrique. Soutenu par le Centre Pompidou depuis 1999, son travail a fait l’objet d’un focus lors de l’inauguration du Centre Pompidou x Westbund Museum Project à Shanghai en 2019. Elle est l’auteure, avec Yvane Chapuis et Julie Perrin, du livre Composer en danse – Un vocabulaire des opérations et des pratiques publié par Les presses du réel en janvier 2020.

Carte Carreau

20€ / Année

10% de réduction sur toutes les activités associatives sportives et artistiques annuelles


1 cours d’essai de sport gratuit
50% de réduction sur les spectacles (hors tarification spéciale)
Gratuité pour les séances du Cinéclub
10% de réduction au bar du Carreau
Possibilité de reporter votre place sur une autre date du même spectacle

Vous pourriez également aimer

17 février au 18 février
21h30 (vendredi) et 18h30 (samedi)

Spectacle : Danse

Happy Hype

17 février au 20 février
Du vendredi 17 au lundi 20 février 2023

Cours : Sport

Cours de bien-être

24 mai au 25 mai
19h30

Spectacle : Danse

Jour futur