Lutter pour l’eau

Les Rencontres de la Sorbonne 2023-2024

Première rencontre « Lutter pour l'eau » des Rencontres de la Sorbonne avec en invité·e·s : Ninon Bardet, coordinatrice du collectif Vers un parlement de Loire, Racha Mousdikoudine, présidente de l’association Mayotte a soif, Adeline et Mathieu, porte-parole du collectif Bassines Non Merci !

Date(s)
Mardi 27 février 2024 à 19h
Lieu(x)
En ligne
Tarif(s)
Gratuit sur inscription
Durée
1h15
Informations supplémentaires

Visio-conférences en accès libre. Inscriptions en ligne. Tous publics

S'inscrire sur ZOOM

Cette année, le cycle de débat-conférence des Rencontres de la Sorbonne en partenariat avec Le Carreau du Temple, propose un questionnement sur le thème de l’eau et des enjeux actuels liés à la crise que représente l’accès à cette ressource.

La rencontre

Quelles sont les raisons de lutter pour l’eau ? Qu’est-ce que veut dire lutter ? Quelles sont les différentes échelles de lutte ?

Cette rencontre inaugurale initie un état des lieux des enjeux contemporains liés à la problématique de l’accès à l’eau. Le verbe « lutter » est ici pensé de manière polysémique. En effet, la lutte peut être menée par des actions directes et un investissement militant, mais lutter c’est également mener des actions vitales quand les droits et les conditions de vies humaines et non humaines sont mises en danger. De manière quotidienne, la lutte initie un mouvement de sensibilisation par l’usage, la discussion ou la pratique.

Dans le cadre de la lutte pour l’utilisation et la sauvegarde de l’eau, que signifie alors lutter ? Quelles sont les différents types d’actions qui peuvent être mises en place et dans quels objectifs ?

Cette conférence aura pour but de faire dialoguer les différents enjeux autour de la lutte pour l’eau à travers des points de vue à différentes échelles géographiques afin de faire apparaître la diversité des enjeux politiques, géopolitiques, écologiques et culturels.

Cette rencontre s’organise comme une discussion favorisant le dialogue et les échanges entre les intervenant·e·s à travers leurs différentes échelles de lecture, leurs vécus et connaissances.

En partenariat avec l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Un cycle de webconférences avec le Master 1 Direction de projet ou d’établissement culturel de l’École des Arts de la Sorbonne

Vers un parlement de Loire

Depuis 2019, le projet du Parlement de la Loire, initié par le POLAU (pôle Arts et Urbanisme), a entrepris une démarche expérimentale visant à explorer les droits du fleuve, mobilisant ainsi des partenaires culturels, des universitaires, des juristes, des techniciens, des élus et des scientifiques. À la suite des expérimentations menées lors des Assemblées de Loire en septembre 2021 à Tours, le collectif Vers un parlement de Loire concrétise son action en publiant un Manifeste de Loire, qui est destiné à devenir la Déclaration des droits et des voix de Loire. Cette déclaration s’incarne en septembre 2023 lors de le Grande Remontée, durant laquelle une flottille de 25 bateaux traditionnels remonte la Loire de Saint-Jean-de-Boiseau à l’aval de Nantes à Orléans pour rejoindre le Festival de Loire à Orléans (du 20 au 24 septembre).

En juin, le Manifeste de Loire est créé réunissant scientifiques, personnes politiques, artistes, acteurs et actrices culturels, chercheurs et chercheuses, avocats et avocates, citoyens et citoyennes, urbanistes, paysans, paysannes, pêcheurs.

Site internet

Mayotte a soif

Depuis sa création en octobre 2023, l'association Mayotte a soif s'est imposée comme un acteur majeur dans la lutte pour l'accès à l'eau à Mayotte. Fondée sur des valeurs de solidarité et d'action collective, iels rassemblent des citoyens déterminés à faire entendre leur voix et à agir pour un avenir où l'eau est accessible à tou·te·s.

Avec un engagement sans faille, l'association a initié diverses actions, allant de démarches judiciaires à des campagnes de sensibilisation, en passant par des collaborations fructueuses avec d'autres organisations, telles que Notre Affaire à tous. Cette approche collaborative témoigne de leur volonté de mobiliser toutes les énergies pour résoudre cette problématique cruciale.

Ensemble, les membres de Mayotte a soif portent un message fort : l'accès à l'eau est un droit fondamental, et chacun·e doit pouvoir en bénéficier. À travers leurs actions, l'association incarne l'espoir d'un changement positif et durable pour les habitants de Mayotte.

Bassines Non Merci

Bassines Non Merci est le premier collectif citoyen qui se bat depuis 6 ans contre un projet de 19 puis 16 réserves de substitution (dites "bassines") pour l'irrigation agricole en sud Deux- Sèvres. Ce projet impacterait gravement la vallée de la Sèvre niortaise et le Marais poitevin. Puis, petit à petit, d’autres collectifs se sont créés en Vienne, Charentes , Berry, Puy de Dôme... pour lutter contre les projets de méga-bassines. Au vu d'expériences similaires en Vendée et en Charente- Maritime, Bassines Non Merci considère que ces projets issus de l'agriculture productiviste sont de nature à mettre gravement en danger les milieux aquatiques et les réserves d'eau potable, mais constituent également un blanc-seing au maintien d’une agriculture productiviste, destructrice des sols, polluante pour l’eau et l’air, catastrophique pour la biodiversité animale et végétale, et donc incapable de poursuivre sa mission de nourrir les populations dans les décennies à venir.

Carte Carreau

20€ / Année

10% de réduction sur toutes les activités associatives sportives et artistiques annuelles


1 cours d’essai de sport gratuit
50% de réduction sur les spectacles (hors tarification spéciale)
Gratuité pour les séances du Cinéclub
10% de réduction au bar du Carreau
Possibilité de reporter votre place sur une autre date du même spectacle

Vous pourriez également aimer

13 mars
14h30

Concert : Musique

Emmaüs Solidarité fête ses 70 ans

26 juin au 30 juin

Festival : Art contemporain, Art vidéo, Danse, Sport

Festival Jogging 2024

12 octobre au 29 juin
19h

Débat / Rencontre : Féminisme, Sport

Bonnes joueuses