L’affadissement du merveilleux

Catherine Gaudet

Avec une plume d’une indescriptible volupté, la chorégraphe québécoise Catherine Gaudet met en scène dans « L'affadissement du merveilleux » cinq danseurs d’exception pour tenter de mettre à nu les cycles naturels que nous traversons, tant dans la sensation d’enfermement qu’ils nous imposent que dans leur beauté vertigineuse. Hypnotisant.

Date(s)
Vendredi 17 et samedi 18 juin 2022 à 19h30
Lieu(x)
Salle de spectacle
Tarif(s)
Tarif A : plein 20€ / réduit 15€ / demi-tarif 10€
Durée
55 minutes

C’est une expérience sensuelle et sensorielle que propose Catherine Gaudet, l’expérience partagée des mystérieux cycles naturels qui régissent notre existence. Cette quête ambitieuse, aux confins de l’obsession, est ici la source de son langage chorégraphique, cette danse extatique dans laquelle les corps dénudés laissent percevoir chaque infime variation de tensions musculaires, la sueur, le changement de couleur de la peau.

De ces cycles incessants de l’univers, à la fois contraignants et hallucinants, surgit le motif du cercle, ainsi qu’un travail corporel autour du mouvement commun et continu. Les danseurs semblent prisonniers de ce motif, qui représente tout à la fois la source de vie, la danse cyclique infinie des planètes, des atomes, des morts, des naissances et des renaissances. Leur mouvement continuel laisse imaginer ce qui les traverse : élan vital, images, souvenirs, pulsions, forces invisibles qui les plongent dans cet état de méditation à la lisière de la transe.

L’épure de la création lumière et musicale souligne d’autant plus les mouvements kaléidoscopiques et le flot incessant de sensations qui se transforment, laissant apparaître des nouvelles figures témoin captivantes. Le corps devient alors réceptacle, et transmetteur d’une histoire existentielle à la fois personnelle et universelle.

Pour en savoir plus sur la genèse du spectacle, nous vous invitons à lire l'entretien que Catherine Gaudet a accordé à Maculture.fr : cliquez ici

En partenariat avec l’Atelier de Paris / Centre de développement chorégraphique national, dans le cadre de la 16e édition du festival JUNE EVENTS, présenté du 30 mai au 18 juin 202

Dans cette nouvelle création pour cinq interprètes, la chorégraphe s’inspire des cycles qui rythment et structurent notre vie et imagine une danse extatique, véritable expérience charnelle et sensorielle.
Ma Culture
L’intense traversée d’états de corps de cette pièce portée avec force et un don total par les cinq interprètes nous amène au seuil de la catharsis.
Le Devoir (Montréal)

Carte Carreau

20€ / Année

10% de réduction sur toutes les activités associatives sportives et artistiques annuelles


1 cours d’essai de sport gratuit
50% de réduction sur les spectacles (hors tarification spéciale)
Gratuité pour les séances du Cinéclub
10% de réduction au bar du Carreau
Possibilité de reporter votre place sur une autre date du même spectacle

Vous pourriez également aimer

27 février
19h

Débat / Rencontre :

Lutter pour l’eau

21 mai
19h30

Projection : Cinéma

Tango libre

18 mars au 19 mars
Lundi à 19h30 et mardi à 14h30

Spectacle : Danse

Fantasie minor / D.I.S.C.O.